WEBINAIRE
8 mars 2016

SUMMAIRE :

Qu’est-ce que les hommes gais entendent et disent au sujet de la prophylaxie pré-exposition (PrEP)? Comment comprennent-ils cette information? Change-t-elle leurs comportements sexuels? Quelles sont les répercussions pour la pratique en santé publique?

Quel est le buzz sur la PrEP? Pourquoi la santé publique est-elle à l’écoute?

WEBINAIRE ARCHIVÉ [CATIE]

Le Projet Résonance est un projet de recherche communautaire qui a demandé aux hommes gais et à leurs intervenants ce qu’ils comprenaient au sujet de cette nouvelle technologie de prévention du VIH et si elle avait des répercussions sur leurs attitudes ou leurs comportements. Ce webinaire, organisé par CATIE en partenariat avec le Centre de collaboration nationale des maladies infectieuses (CCNMI), présentera aux praticiens en santé publique les principales conclusions issues de ce projet.

La discussion animée se concentrera sur les répercussions pour la santé publique. Les participants invités à la discussion mèneront le dialogue en se basant sur les expériences des régions avec les différentes politiques et sur leurs rôles dans l’élaboration des lignes directrices, la recherche en prévention du VIH ou les cliniques communautaires appuyant l’adoption de la PrEP. Tous les participants sont invités à s’exprimer sur la façon de relever les défis, sur les opportunités et sur le rôle possible de la santé publique dans le milieu en constante évolution de la prévention du VIH.

Le webinaire s’adresse aux gestionnaires de programmes de la santé publique œuvrant dans le domaine de la prévention et de la lutte contre les ITSS/le VIH ou l’élaboration de programmes pour une santé sexuelle saine ainsi qu’aux infirmiers/infirmières et aux médecins de première ligne en santé publique. Il pourrait être surtout pertinent pour les personnes travaillant dans les milieux urbains de la santé publique.

Au sujet du présentateur

Marc-André LeBlanc est un des coordonnateurs du Projet Résonance. Il travaille depuis plus de 20 ans au sein du mouvement communautaire de lutte contre le VIH, aux niveaux local, national et international. Il concentre ses énergies sur la revendication pour le développement de nouveaux outils de prévention du VIH, le développement des compétences des intervenants et la mobilisation communautaire.

Les participants à la discussion

Riyas Fadel est diplômé en sexologie à l’UQAM. Il travaille comme agent de recherche et de planification au service de lutte contre les ITSS du ministère de la Santé et des Services sociaux. Ses principaux dossiers concernent la prévention des ITSS chez les HARSAH, la surveillance du VIH et des autres ITSS ainsi que la prévention par les antirétroviraux.

Autres participants à la discussion à déterminer.