Rassembler les pièces du puzzle : un plan d’action national sur la gérance des antimicrobiens

Résumé de la publication

Le présent document propose une feuille de route destinée à améliorer la gérance des antimicrobiens (GAM) au Canada, assortie d’un plan d’action national en dix volets. Il est le fruit d’un large consensus établi à partir d’entretiens, d’échanges et de documents récents sur le sujet, notamment des discussions menées par la Table ronde canadienne pour la gérance des médicaments en juin 2016. Le plan d’action proposé met l’accent sur la GAM dans le contexte de la santé humaine, tout en reconnaissant néanmoins l’importance d’une approche Une seule santé s’étendant aussi aux secteurs de l’agriculture et de la santé animale.

Publication : 2017

Sujets :

Auteur(s) :

Projet No. 279

COMMUNIQUÉ
Pour diffusion immédiate

Des organisations de santé publient un Plan d’action sur la gérance des antimicrobiens

Le 11 janvier 2017 (Ottawa) – SoinsSantéCAN et le Centre de collaboration nationale des maladies infectieuses (CCNMI) ont diffusé conjointement aujourd’hui Rassembler les pièces du casse-tête : un Plan d’action national sur la gérance des antimicrobiens. Le Plan d’action décrit dix domaines dans lesquels les gouvernements, les organisations et les professionnels des soins de santé, les groupes de la société civile et le grand public peuvent unir leurs efforts pour préserver l’efficacité des médicaments antimicrobiens, comme les antibiotiques. Il repose sur le travail de quelque 50 experts, influenceurs et intervenants clés dans le domaine de la gérance des antimicrobiens (GAM) et de la résistance aux antimicrobiens (RAM) qui ont participé à une table ronde nationale en juin 2016.

« Ce plan d’action est une étape cruciale vers la préservation de l’efficacité des antibiotiques et l’atténuation de la menace de la RAM. Nous devons agir avant de perdre notre capacité de combattre des infections communes », a déclaré Bill Tholl, président et chef de la direction de SoinsSantéCAN.

Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé a décrit la RAM comme une catastrophe qui se développe lentement. Partout dans le monde, on la considère comme l’une des plus importantes menaces à la santé humaine qui s’accompagne d’un lourd bilan humain et économique. Comme le recours inutile aux antimicrobiens contribue à la RAM, la promotion d’une utilisation appropriée des antimicrobiens est l’une des mesures les plus simples à adopter.

Le National Institute for Health and Care Excellence du Royaume-Uni définit la GAM comme la démarche entreprise par une organisation ou un système de santé pour promouvoir l’utilisation judicieuse des antimicrobiens afin d’en préserver l’efficacité dans le futur. C’est l’un des trois piliers du cadre d’action fédéral du gouvernement canadien sur la RAM, qui définit la GAM comme le maintien de « l’efficacité des traitements existants par des lignes directrices sur la prévention et le contrôle des infections, l’éducation et la sensibilisation, la réglementation et des moyens de contrôle ».

SoinsSantéCAN et le CCNMI ont élaboré ensemble le Plan d’action avec le soutien de l’Agence de la santé publique du Canada. Trois des dix domaines d’action ont été désignés comme étant les plus hautes priorités pour une action immédiate : améliorer la pratique professionnelle; sensibiliser le public; et établir un protocole d’évaluation pour s’assurer que les résultats sont évalués de manière cohérente. Un certain nombre d’activités spécifiques ont été déterminées pour soutenir l’action dans ces domaines.

« Le Plan d’action a été élaboré avec des intervenants de la santé publique et des soins de santé des quatre coins du pays. Il démontre l’engagement de toutes les parties concernées et illustre notre vision commune des mesures à prendre pour assurer le recours approprié aux antimicrobiens », a pour sa part déclaré Margaret Haworth-Brockman, gestionnaire de programmes principale au CCNMI.

Depuis la table ronde nationale de juin 2016, un groupe d’experts des principales organisations et associations professionnelles de la santé et de l’Agence de la santé publique du Canada et des Instituts de recherche en santé du Canada continue de se rencontrer pour planifier les prochaines étapes visant à préserver l’efficacité des antimicrobiens.

À propos de SoinsSantéCAN

SoinsSantéCAN est le porte-parole national des organisations de soins de santé et des hôpitaux des quatre coins du Canada. Nous encourageons la découverte et l’innovation éclairées et continues, orientées vers des résultats, dans tout le continuum des soins de santé. Nous agissons de concert avec d’autres pour améliorer la santé de tous les Canadiens, pour renforcer les capacités d’offrir des soins de grande qualité, et pour optimiser la valeur des programmes de soins de santé financés par des fonds publics.

À propos du Centre de collaboration nationale des maladies infectieuses

Le Centre de collaboration nationale des maladies infectieuses (CCNMI) est l’expert de l’établissement de liens entre ceux qui génèrent les connaissances sur les maladies infectieuses, en termes de santé publique, et ceux qui utilisent ce savoir. Parce que le CCNMI est actif dans de nombreux secteurs, disciplines et territoires de compétence, nous occupons une position unique qui nous permet de faciliter la création et le fonctionnement de réseaux et de partenariats. Des politiques aux pratiques, nous avons la capacité de jeter des ponts entre ceux qui se posent des questions au sujet des maladies infectieuses, ceux qui peuvent répondre à ces questions, et ceux qui sont en mesure de passer concrètement à l’action en se fondant sur les données probantes.

– 30 –

Personne-ressource pour les médias :
Lucie Boileau
Directrice des communications, du marketing et des relations gouvernementales
SoinsSantéCAN
lboileau@healthcarecan.ca
855-236-0213/613-241-8005, poste 205
portable: 613-462-5604