PANEL
25 mai 2015

SOMMAIRE

Des chercheurs, des défenseurs et des gestionnaires de programmes du domaine de la santé, qui travaillent tous avec des clients des programmes de promotion de la santé sexuelle, ont discuté de leur utilisation des médias sociaux pour la prévention et le contrôle des infections transmises sexuellement (ITS).

« Partager, saluer, baliser » : les médias sociaux et la promotion de la santé sexuelle

Nos panélistes sont des chercheurs, des défenseurs et des gestionnaires de programmes du domaine de la santé qui travaillent avec des clients de programmes de promotion de la santé sexuelle au Canada. Les présentateurs parleront brièvement de l’utilisation des médias sociaux dans leur propre travail de prévention et de contrôle des ITS, en insistant sur les facteurs de réussite et sur les difficultés qui persistent. L’animatrice établira des liens entre les principaux enjeux de chaque présentation et facilitera la conversation entre les panélistes afin de cerner les pratiques prometteuses et les possibilités d’acquérir de nouvelles connaissances. Elle amorcera ensuite une discussion avec l’assistance pour favoriser une conversation plus robuste et fluide sur les inconvénients et les avantages du recours aux médias sociaux. Nous aborderons l’utilisation des médias sociaux pour retracer les contacts, favoriser le dépistage, publier de l’information de santé sexuelle et informer les utilisateurs de l’existence de services de santé. Les enjeux et les questions sur les méthodes d’évaluation appropriées seront un autre thème encouragé par l’animatrice.

Objectifs d’apprentissage :

  • Décrire l’utilisation des médias sociaux par les programmes de promotion de la santé sexuelle.
  • Cerner et comparer les effets des programmes recourant aux médias sociaux sur la prévention et le contrôle des ITS.
  • Déterminer les défis et les possibilités de mesurer (d’évaluer) l’efficacité des programmes de santé sexuelle fondés sur les médias sociaux.

Orateurs :

  • Chris Buchner, directeur régional de la prévention, Vancouver Coastal Health
  • Brian Condran, étudiant diplômé, Promotion de la santé, Université Dalhousie
  • Jody Jollimore, gestionnaire de programme, Health Initiative for Men
  • Roberto Ortiz, agent à la recherche et au développement, Rézo
  • Joss Reimer, médecin-hygiéniste, Office régional de la santé de Winnipeg

Président de la séance :

Rick Harp, responsable de projets, CCNMI