ATELIER
25 mai 2015

SOMMAIRE

Après une élaboration de méthodes et de documents conceptuels, le Centre de collaboration nationale des maladies infectieuses (CCNMI) en a exploré les lacunes ainsi que le potentiel d’un modèle novateur de la charge de morbidité (CDM).

Partir de zéro : un modèle d’équité de la charge de morbidité

Après l’élaboration de méthodes et de documents conceptuels, le Centre de collaboration nationale des maladies infectieuses (CCNMI) en a exploré les lacunes ainsi que le potentiel d’un modèle novateur de la charge de morbidité (CDM). L’atelier inclura de brèves présentations et des travaux en groupe pour faire participer les délégués à des exercices de créativité et d’analyse afin de « déboulonner » les méthodes et les discours types sur la CDM et de contribuer à façonner un modèle et un cadre d’évaluation novateurs de la charge de morbidité.

La discussion dirigée portera sur les possibilités pour un modèle de produire des indicateurs suffisamment inclusifs et impartiaux des effets imputables à la grippe, d’associer les déterminants en amont à la charge de morbidité grippale et de déterminer la charge modifiable par des interventions de santé publique. Les participants pourront présenter leurs points de vue sur les questions et les éléments à considérer lors de l’élaboration d’un cadre général de mesure de la charge de morbidité, et sur la pertinence d’un tel cadre pour leur rôle d’évaluation de l’état de santé ou de prise de décisions de santé publique. Une discussion en plénière permettra d’étudier l’utilité d’une approche générale pour hiérarchiser les interventions de santé publique et réduire les iniquités en santé.

Objectifs d’apprentissage :

  • Distinguer les points communs et les différences dans le discours sur la charge de morbidité.
  • Définir les méthodes types utilisées pour estimer la charge de morbidité.
  • Cerner les lacunes et les contraintes des méthodes types d’estimation de la CDM, en tenant compte de leurs applications en santé publique et dans la lutte contre les maladies infectieuses.
  • Évaluer le potentiel d’un nouveau modèle de la CDM comme cadre d’analyse général des maladies infectieuses prioritaires pour la santé publique, en tenant compte des déterminants en amont et de l’équité.

Orateurs :

  • Margaret Haworth-Brockman, gestionnaire de programme principale, CCNMI
  • Harpa Isfeld-Kiely, gestionnaire de projet principale, CCNMI

Animateur de l’atelier :

Joel Kettner, directeur scientifique, CCNMI