Réflexions sur le développement de mesures pour la cascade de soins du VIH : Comptes-rendus de réunion

Résumé de la publication

Le 1er décembre 2015, le ministre de la santé du Canada a marqué la Journée mondiale du sida en annonçant que le Canada souscrirait aux cibles 90-90-90 d’ONUSIDA/OMS. À l’horizon 2020, 90 pour cent de toutes les personnes vivant avec le VIH connaitront leur statut sérologique, 90 % de toutes les personnes dépistées pour le VIH recevront un traitement antirétroviral et 90 % des personnes recevant un traitement antirétroviral auront une charge virale durablement supprimée.

En août 2016, le premier exercice visant à mesurer les estimations nationales des cibles 90-90-90 à la fin de 2014 a commencé, et l’Agence de santé publique canadienne s’est ralliée aux provinces, aux territoires et à d’autres ministères pour entreprendre ce travail. Pour permettre de faire un bilan et de partager les leçons tirées de l’élaboration des premières estimations nationales sur les cibles 90-90-90, la Division de la surveillance et de l’épidémiologie de l’ASPC a approché le Centre de collaboration nationale des maladies infectieuses (CCNMI) pour organiser un événement de partage de connaissances sur la démarche épidémiologique liée aux mesures 90-90-90 dans les provinces et territoires. Le compte-rendu de l’évènement, qui s’est déroulé en avril 2017, résume les leçons tirées de l’expérience des provinces et territoires participants, les principaux défis identifiés, et les stratégies et solutions discutées pour améliorer les sources de données et les estimations futures.

Pour consulter le rapport de l’ASPC faisant le point sur les progrès réalisés par le Canada en ce qui concerne les cibles 90-90-90 de l’ONUSIDA, cliquez sur ce lien.

Publication : 2017

Auteur(s) :

Projet No. 335