Démystifier la science autour de l’épidémiologie de la surveillance des eaux usées

Introduction

Cliquez ici pour vous inscrire à l’événement Date et Heure Le 28 novembre 2022 11 h à 12 h, heure centrale (12 h à 13 h, heure de l’Est) Sommaire Ce webinaire présente les conclusions du document d’orientation 2022 de la Société royale du Canada sur la surveillance des eaux usées pour l’ARN du SRAS-CoV-2…

Cliquez ici pour vous inscrire à l’événement

Date et Heure

Le 28 novembre 2022

11 h à 12 h, heure centrale (12 h à 13 h, heure de l’Est)

Sommaire

Ce webinaire présente les conclusions du document d’orientation 2022 de la Société royale du Canada sur la surveillance des eaux usées pour l’ARN du SRAS-CoV-2 au Canada. Ce rapport résume les approches épidémiologiques pancanadiennes des eaux usées adoptées par les provinces et territoires du Canada et l’utilité de cette technologie innovante comme méthode de détection précoce du SRAS-CoV-2 et d’autres agents pathogènes. Au cours du webinaire, deux intervenants parleront de l’application de cette méthode scientifique dans le contexte de la santé publique canadienne. 

Objectifs d’apprentissage :

À la fin de ce webinaire, les participants seront en mesure de:

À la fin de ce webinaire, les participants seront en mesure de :

  • connaître le système canadien de surveillance des eaux usées pour le SRAS-CoV-2 et d’autres agents pathogènes.
  • comprendre les dernières technologies et méthodes adoptées dans les provinces et territoires (dans et hors des réserves) pour éclairer la prise de décision en matière de santé publique.
  • reconnaître les répercussions de cette technologie sur la santé publique dans le contexte des maladies infectieuses, et comment elles pourraient s’appliquer à d’autres menaces pour la santé publique, notamment la résistance aux antimicrobiens (RAM) liée aux antibiotiques dans les eaux usées.

Ce webinaire sera présenté en anglais avec interprétation simultanée en français. La présentation sera suivie d’une session de discussion. À la fin de la présentation, les participants pourront poser des questions lors d’une période de questions/réponses en anglais.

Les participants sont invités à soumettre leurs questions avant le webinaire à nccid@umanitoba.ca.

Instructions d’accès :

Les instructions d’accès à l’événement en direct seront publiées sur la page d’inscription d’Eventbrite et seront transmises par courriel à tous les participants. Après l’événement, un enregistrement du webinaire sera distribué par les canaux médias du CCNMI.

Modératrice :

Mme Margaret Haworth-Brockman, responsable principale de programme au CCNMI

Conférencier

Dr Steve E. Hrudey

Dr Hrudey est professeur émérite à la faculté de médecine et de dentisterie de l’Université de l’Alberta et a été le 97e président de l’Association des ingénieurs, géologues et géophysiciens professionnels de l’Alberta (APEGA) de 2016 à 2017. M. Hrudey mène des recherches sur les risques pour la santé publique et l’environnement depuis 50 ans et il a publié un grand nombre d’ouvrages et d’articles dans ce domaine (plus de 200 articles scientifiques avec comité de lecture, 28 rapports de groupes d’experts, 10 livres, 29 chapitres de livres, 20 commentaires et plus de 80 actes de conférences). Son livre, coécrit en 2004, Safe Drinking Water – Lessons from Recent Outbreaks in Affluent Nations, est le meilleur vendeur de l’International Water Association Publishing. M.   Hrudey a reçu la plus haute distinction civile de l’Alberta, l’Alberta Order of Excellence (AOE), en octobre 2017 et il a été élu membre de l’Ordre du Canada (CM) en 2019. Le lieutenant-gouverneur de l’Alberta lui a également décerné la médaille du jubilé de platine de la Reine Elizabeth II en 2022, la médaille du jubilé de diamant de la Reine Elizabeth II de la Société royale du Canada pour services rendus à la science en 2013, le prix du sommet d’excellence en recherche de l’APEGA en 2013, le prix de la meilleure recherche (2012 A.P. Black Award) de l’American Water Works Association ainsi qu’un doctorat honorifique de l’Université de l’Alberta (2012). Il a fait partie de 28 groupes d’experts qui ont traité de questions de santé environnementale très médiatisées, notamment : l’enquête sur Walkerton (2000 à 2002), le groupe d’experts sur la sécurité de l’eau potable pour les Premières Nations au Canada (2006), la présidence du groupe d’experts de la Water Research Foundation sur les sous-produits de désinfection de l’eau potable et le cancer de la vessie (Washington, D.C., 2014 à 2015). En 2022, la Société royale du Canada a nommé M. Hrudey à la présidence d’un groupe d’experts chargé de préparer une note d’information sur les applications, les limites et le potentiel de la surveillance des eaux usées pour le SRAS-CoV-2 au Canada. Le rapport a été publié en août 2022.

Intervenants :

Monali Varia occupe actuellement le poste de directrice des renseignements sur la santé publique à Peel Public Health. Elle est notamment responsable de la surveillance de la santé publique, de l’évaluation de la santé de la population, de l’évaluation et des interventions d’urgence. En tant qu’épidémiologiste certifiée en contrôle des infections, Mme Monali a eu l’occasion de travailler en santé publique, dans les domaines du contrôle des maladies transmissibles et du développement de systèmes de surveillance, à divers paliers de gouvernement. Elle a également suivi le programme de bourses de deux ans du Programme de formation en recherche pour cadres (FORCES), axé sur le développement de la capacité de la santé publique à utiliser des données probantes de recherche pour éclairer la prise de décisions.

Dr Michael Becker travaille actuellement comme chercheur scientifique à l’Agence de la santé publique du Canada. Son programme de recherche s’intéresse aux diagnostics du SRAS-CoV-2 et des infections transmissibles sexuellement et par le sang (ITSS), en mettant l’accent sur le déploiement, l’évaluation et le développement de tests rapides ou délocalisés. Ce travail vise à soutenir les communautés nordiques, éloignées et isolées (NEI) en recherchant des solutions pour lever les obstacles qui empêchent la réalisation de tests de diagnostic et la prestation de soins de santé efficaces, dans le but d’atteindre les personnes non diagnostiquées et de soutenir les populations mal desservies. L’équipe du Dr Becker étudie également l’utilisation d’approches innovantes permettant d’améliorer la santé des communautés NEI et des populations mal desservies, dont la surveillance des eaux usées pour le SRAS-CoV-2 et les ITSS dans les régions éloignées. Ces travaux, effectués en collaboration avec le National Wastewater Surveillance Laboratory, constituent un système d’alerte précoce pour les épidémies et permettent de surveiller la santé globale de la population dans le but de guider les actions de santé publique et les initiatives de sensibilisation.